Conseils en placement pour défiscalisation

Il est possible de profiter d’un régime défiscalisé en faisant des placements dans des livrets d’épargne dits règlementés. La défiscalisation profite aussi à des personnes qui souscrivent une assurance-vie. Afin de jouir de ces défiscalisations, voici quelques conseils utiles permettant de vous aider à mieux placer et de profiter de la défiscalisation.

Taux d’intérêt défiscalisé grâce aux placements dans des livrets d’épargne règlementés

 « La défiscalisation peut se faire grâce à des placements réalisés dans des livrets bancaires règlementés ».

Les personnes qui veulent profiter d’une défiscalisation tout en épargnant leurs économies peuvent utiliser des livrets bancaires règlementés. Ces formes d’épargne permettent de profiter d’un taux d’intérêt sur votre investissement. L’argent généré par votre placement est entièrement exonéré d’impôt.

Conseils pour bien choisir votre placement défiscalisé dans un livret d’épargne règlementé

Il existe quelques méthodes pour mieux profiter de ces taux de placement défiscalisé. Un petit conseil personnel, il est préférable de choisir le livret jeune ou le Livret d’Epargne Populaire (LEP) pour profiter d’un taux d’intérêt légèrement plus important (2,75%) que ceux du livret A et le Livret à Développement Durable (2,25%).

Conseils de défiscalisation sur certaines assurances-vie

Les personnes qui désirent effectuer des placements défiscalisés peuvent le faire par le biais de certaines assurances-vie. Grâce à ces contrats, vous pourrez profiter d’une défiscalisation importante.

L’épargne handicap

Pour profiter de la déduction fiscale sur un contrat assurance-vie épargne handicap, il est important que le contrat d’assurance-vie dépasse au minimum six mois.

La rente survie

Avec une assurance-vie rente survie, le bénéficiaire du souscripteur qui décède pourra profiter d’un versement de capital en cas d’infirmité. Cette assurance-vie est un contrat accessible puisqu’il est défiscalisé. D’autres formes d’assurances-vie peuvent être exonérées de taxe lorsque la durée du contrat est de huit ans.

Montant de la déduction fiscale de l’assurance-vie

La valeur de la réduction d’impôt, qu’il s’agisse d’une rente survie ou d’un épargne handicap est identique. Il est fixé à 25% des sommes placées. L’assuré ne peut en aucun cas dépasser la somme de 1525€ plus 300€ par enfant à charge.